Monetisation de blogs ou choisir sa voie petit scarabe




Rappelez-vous l’Internet de 2007. Une époque où Facebook ne comptait que quelques milliers d’utilisateurs, où les révolutions populaires se faisaient encore sans Twitter et où les réseaux sociaux ne faisaient pas encore la une des magazines de bobos branchés. Car en 2007, la mode était aux blogs. Chaque internaute se devait de posséder son blog, afin de faire profiter à ses fidèles lecteurs tous les détails d’une vie pour le moins trépidante. Pour le meilleur ou pour le pire (qui a dit Skyblog ?)
En 2011, le phénomène blog s’est clairement effondré ; dans un grand élan darwiniste, seuls ont subsisté les blogs les plus intéressants et régulièrement mis à jour. Les blogueurs les plus assidus savent à quel point plusieurs années de posts intensifs requièrent patience et persévérance. Et face à tant d’efforts, tous se sont un jour posé la question : comment monétiser son blog ?
Diverses solutions de monétisation existent aujourd’hui. Pari elles, la solution la plus intuitive serait Adsense. Rien de plus simple : de discrets mots-clés emplissent un encart publicitaire à l’endroit de votre choix. Inconvénients : les retours financiers s’avèrent souvent décevants. De plus, les conditions d’utilisation imposées par Google sont très strictes ; de nombreux blogueurs, notamment dans le secteur du jeu d’argent et du blackjack, se sont vus bannir d’Adsense de manière unilatérale.
Les billets sponsorisés constituent une excellente alternative à Adwords, et se révèlent très courants dans les blogs de mode et de beauté : le blogueur rédige un post publi-rédactionnel en l’honneur d’un certain produit ou d’une certaine marque (avec, très souvent, un lien vers le dit site). Les auteurs les plus talentueux sont souvent sollicités, les marques profitant par l’intermédiaire de ces billets sponsorisés d’une excellente exposition face à un public captif et parfaitement ciblé. Pour les plus avides des blogueurs, l’équilibre post personnel / post rémunéré peut être difficile à trouver et la perte d’audience menace : qui voudrait suivre un blog ayant pour seul intérêt de faire chaque jour les aveugles louanges d’un produit différent ?
Le parrainage permet quant à lui à une marque de promouvoir un blog et d’afficher une présence souvent unique sur le blog. Ceci est assez populaire au sein des innombrables blogs cuisine ou des blogs poker : certains auteurs se sont vus par exemple offrir le soutien financier de salles de poker afin de participer aux tournois les plus prestigieux ou de vanter les mérites des meilleurs casinos en ligne.
Enfin, les plus remarquables des blogueurs ont eux réussi à franchir la frontière du virtuel en publiant leurs péripéties : on pense notamment au blog édifiant de PrincesseSoso aujourd’hui publié par Editions Privé. Que les auteurs de kevin69leboss.skyblog.com ou de 75bogossjtm.skyblog.com calment leurs ardeurs, l’édition est cependant réservée aux très fines plumes du web, lorsque le talent littéraire se double d’une nécessaire (et cynique ?) capacité à se vendre.
D’autres moyens de monétisation plus spécialisés existent, tels que les régies publicitaires ou l’affiliation, mais quoiqu’il en soit, le maître-mot de tout blogueur néophyte ou confirmé reste le même : authenticité.
[Rédacteur invité]
Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

7 réponses à Monetisation de blogs ou choisir sa voie petit scarabe

  1. Eiffel dit :

    tu as oublié les liens sponsos, comme ici dans ce billet ! 😉

  2. Rincevent dit :

    pas moi qui ai rédigé^^

  3. lessims38 dit :

    “les plus remarquables des blogueurs” , “très fines plumes du web” … c’est une admiratrice en tout cas!
    Dolorèch? 😀

  4. Eiffel dit :

    Yésus amha 🙂

  5. Bonjour, avez vous essayer les programmes d’affiliations rencontre pour monétiser des blogs?Les taux de reversement de ces affiliions sont très lucrative surtout sur des programmes d’affiliations au pourcentage avec rebils( commissions sur les abonnement et réabonnement)
    Bon biz

  6. Rincevent dit :

    @affiliation: l’affiliation est seulement valable pour certaines catégories de blogs. Disons qu’il faut promouvoir l’affil au détriment du contenu, ce que je trouve pour ma part dommageable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.