Ma très brève mauvaise expérience Ezoic




Je ressuscite ce blog d’un coma profond pour partager ma très brève mauvaise expérience Ezoic.

Mes mauvais résultats en terme de RPM avec adsense pour un de mes blogs sur janvier m’ont amené à faire un petit tour d’horizon des améliorations potentielles en terme de gain. Certes, le faible RPM est probablement du à la conjugaison de l’effet covid subi sur 2020 et à la baisse saisonnière des annonces du début d’année mais il est toujours interessant de faire un peu de veille sur ce qu’il se pratique pour les editeurs.

Ma recherche n’a pas amené grand chose de neuf, si ce n’est que le nom d’Ezoic ressortait de façon assez régulière pour se pencher sur le sujet.

Quelques blogs notamment vantaient l’augmentation substantielle de leurs revenus en passant par la plateforme, tout en glissant bien sûr un lien d’affilié leur permettant de prendre 3% sur les gains de la plateforme pour le nouvel arrivant.

Toujours est-il que les progressions annoncées en terme de chiffre étaient très alléchantes, même si des ralentissements en terme de vitesse et des augmentations du nombre de pubs étaient évoqués.

Le nom de la plateforme m’évoquant quelque chose, j’ai fait une recherche dans mes emails et trouvé une invitation à la decouvrir émise par la plateforme datant de moins d’un an.

Avec un trafic de plus de 50k visites par mois couplé à un contenu de qualité, vous maximiserez vos revenus publicitaires en utilisant Ezoic.

Important: Nous ne sommes pas une régie publicitaire !
Notre technologie est basée sur un système d’Intelligence Artificielle qui permet de trouver la balance parfaite entre monétisation et expérience utilisateur.

Pour cela, nous utilisons un logiciel de Machine Learning afin d’automatiser l’ensemble des tests de positionnement publicitaire de votre site internet; ce qui permet à des sites comme le votre d’augmenter leurs revenus de plus de 50% en moyenne.

Il est vrai qu’à l’époque je n’avais pas forcément de temps à passer pour tester de nouvelles plateformes publicitaires et que je suis régulièrement harcelé pour cela par différentes regies.

Echaudé par la baisse du RPM, j’ai donc décidé d’aller m’inscrire sur Ezoic tout en envoyant un email à la personne de l’entreprise qui m’avait sollicité à l’époque.

Ezoic propose de maximiser les revenus publicitaires via du Machine Learning afin d’optimiser les placements mais aussi une gestion des annonces via leur propre réseau d’annonceur et de nombreuses autres fonctionnalités. Il faut avoir un trafic supérieur à 10.000 pages vues mensuelles (je suis très au dela sur le blog concerné), être approuvé par adsense (c’est ma source de monétisation principale), etc.

Une fois inscrit, je découvre l’interface plutôt rebutante, notamment pour ceux qui n’ont pas forcément le bagage technique et sémantique nécessaire.

Tant bien que mal, je franchis les étapes une par une pour amener le dossier à sa concrétisation.

La première a été de faire basculer les dns de mon hébergeur à Ezoic. Avec un peu de stress sur les effets potentiels et 24h de délai pour que cela devienne fonctionnel.

Il m’a fallu également gérer des problématiques de blocage, mon blog ayant été hacké il y a quelques mois, j’ai installé de nombreux filtres pour bloquer robots et autres intrus.

Récupérer et ajouter les lignes ads.txt, donner des accès à la search console, à adsense, à admanager etc.

Et plein d’autres choses qui m’ont pris pas mal de temps et fait quelques noeuds au cerveau…

J’ai probablement pêché par précipitation, j’aurai du attendre l’aide d’un expert de la plateforme qui m’aurait guidé plus efficacement et sereinement.

Ne restait plus qu’à attendre la validation par le service adéquat.

Et c’est là que le bat blesse!
Puisque le service en question m’a répondu:

At this time, your site hasn’t been approved for Monetization through Ezoic.  We will not be able to assist you with ad serving.

Why wasn’t I approved for Monetization?

This is normally because a site does not meet our requirements on traffic or content quality.

Et dans la foulée, le conseiller qui m’avait sollicité:

Je viens de passer un moment sur votre site, mais j’ai malheureusement eu un retour de la plateforme qualité, et nous ne pouvons pas travailler ensemble car vous n’avez pas un contenu original (videos, photos, etc.)

Certes je suis un peu vexé comme un pou de la remarque. D’autant plus que depuis plusieurs mois, j’ai épuré le contenu que je ne trouvais pas qualitatif, vérifier les liens de toutes les sources, créditer tous les auteurs des photos utilisées, modifier 50% des images par du contenu sous licence creative common etc…

En fait, depuis 1 an que j’avais été invité, mon contenu a fortement progressé en terme de qualité, ce dont je ne suis pas peu fier.

Pour le coup je suis assez contrarié d’avoir passé de l’énergie et du temps et me faire refouler à l’entrée sur ce prétexte, ayant été incité à utiliser le service. Si mon contenu est réellement non original, je n’aurais jamais du être sollicité.

Bref, vous l’avez compris cette mauvaise experience Ezoic est restée brêve mais un peu coincée en travers de la gorge.

Il serait préférable que la plateforme ne sollicite que les sites qui pourront aboutir, cela éviterait à tout le monde de perdre son temps!

Notons également qu’en perte de temps, j’ai également regardé les méthodes de paiement. La seule qui me convenait était des virements bancaires via payoneer, une solution que je n’utilise pas et qui prend bien sûr une commission sur les transactions, d’autant plus qu’il y a une conversion euro/dollar. Autre point lié également, le problème de la facturation, et là je n’ai pas trouvé d’info sur comment procéder…

Ezoic propose probablement un service intéressant (en tout cas à en croire des avis un peu intéressés) mais manifestement pas accessible au commun des blogueurs.

Si vous décidez de la tester, faites bien vérifier au préalable que votre site correspond aux requis attendus avant d’effectuer trop de modifications.

N’hésitez pas à partager en commentaire si vous avez essayé ce service et vos avis.

credit photo illustration janeb13/pixabay

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.