Blogueur auto-entrepreneur

Partager:

Depuis la fin du mois d’août, je suis devenu blogueur auto-entrepreneur puisque j’ai créé mon auto-entreprise.

Le trafic de mes différents sites web (enfin surtout d’un) est devenu suffisemment important pour m’apporter des revenus non négligeable de la part de mes annonceurs et j’ai donc décidé de franchir le pas de l’auto-entreprise.

Il faut dire que la procédure reste assez simple et que quelques clics suffisent pour demander le status (quelques infos sur ce status avec la CCI de lyon en pdf ici).

Une des principales difficultés est au tout début de l’inscription puisqu’il faut définir son activité.
Pour ma part, j’ai choisi le domaine internet en cochant afficher les activités du domaine, j’ai pu choisir l’activité commercialisation d’espaces publicitaires.

devenir-blogueur-auto-entrepreneur

C’est pour moi l’activité qui me semble le mieux correspondre à la monétisation de mes sites web puisque je tire l’essentiel de mes (maigres) revenus de la location d’espaces publicitaires à Adsense ou d’autres régies publicitaires du genre.

L’activité choisie permet de définir le code APE (pour Activité Principale Exercée) et je me retrouve avec le code 7312Z pour Régie publicitaire de Médias.

On va faire avec…

Derrière, un petite série d’informations est demandée. Série sensée être simple mais sur un ou deux points j’ai du avoir le conseil de ma compagne comptable car j’avoue ne pas comprendre grand chose au verbiage fiscaliste.

Bref, l’épreuve est loin d’être rude et quelques jours plus tard, j’ai reçu mon certification d’inscription au répertoire des entreprises avec les fameux SIRENE et SIRET qui me permettent désormais de pouvoir facturer.

Cependant, la tracasserie administrative n’est pas terminée puisque pour pouvoir travailler et facturer avec Adsense, il faut obtenir du Service des Impôts des Entreprises (SIE) un numéro de TVA Intracommunautaire car Google facture et paie à partir d’Irlande.

Pour ce faire, il faut renvoyer au service des impôts dont on dépend le formulaire adéquat (que vous trouverez ici). Opération en cours pour le moment de mon côté avec en prime un formulaire également envoyé par le SIE dont les informations demandées sont totalement à côté de la plaque pour le status auto-entrepreneur (genre la surface du local de mon entreprise, les coordonnées de mon comptable,…)

Bref, on va probablement finir par s’en sortir.

Une fois reçu ce numéro de TVA intracommunautaire, je devrais m’inscrire sur Prodouane pour déclarer les échanges avec le géant du Web.

La procédure pour déclarer ses revenus de google adsense ici.

J’ai donc entamé une démarche de transparence vis à vis de l’administration fiscale et je devrais bientôt réaliser mes premières déclarations de chiffres d’affaires… et payer mes premiers impôts de blogueur auto-entrepreneur bien sûr!

Monétiser son site web c’est bien, le faire en toute légalité c’est mieux.

Le site pour s’inscrire en tant qu’auto-entrepreneur ici.

Vous aimerez aussi:

Taggé , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

6 réponses à Blogueur auto-entrepreneur

  1. eiffel dit :

    bravo !

    (note : statut ^^)

  2. Bravo et Bonne continuation dans ce que vous faite!

  3. MArdocha dit :

    Bonjour,

    Je suis sur la page d’inscription pour déclarere mon activité. LE domaine INTERNET n’est plus proposé. Les autres domaines ne correspondent pas du tout à mon activité.
    Que FAIRE?

  4. MArdocha dit :

    ENcore Moi,

    JE retire mon message précédent. JE viens de trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *