la frustrante perte de visibilité sur facebook

Partager:

Comme beaucoup d’autres pages Facebook, mes pages ont subi une frustrante perte de visibilité sur Facebook.

Ma page principale qui comporte quasi 3000 fans se retrouve avec des publications qui sont vues par 10 ou 20 personnes quand ce n’est pas moins.

Bref, on est en dessous des 1% de fans de la page qui voient passer les messages, c’est proprement scandaleux!!!

Le potentiel est carrément saboté par l’algorithme du célèbre réseau social… qui n’oublie jamais de mettre sur la page un peu de partout comment promouvoir l’audience et les posts en payant.

Car c’est le nerf de la guerre!

La perte de visibilité sur Facebook peut être vraisemblablement corrigée en versant espèces sonnantes et trébuchantes à Mark & Co.

Si j’imagine que beaucoup de grosses entreprises doivent mettre la main à la poche, les petits blogueurs comme moi sont réduits à devoir faire une croix sur la communication via Facebook.

On a juste envie de leur donner un gros fuck

fuck-facebook-perte-de-visibilite-sur-facebook

Après, il semble qu’il y ait quelques astuces pour que la portée sur le réseau social soit améliorée selon Buffer qui a recensé ce que le réseau aimait et n’aimait pas (article en anglais ici):

il aime:
* Les posts avec beaucoup de commentaires
* Les posts avec beaucoup de Likes
* Le type de posts que les utilisateurs semblent préférer (photo, vidéo, actualisation de statuts…)
* Les posts qui font référence à un trending topic
* Les posts qui reçoivent un gros volume de Likes, commentaires, et partages dans un temps très court
* Les posts avec un lien
* Les vidéos uploadées directement dans Facebook (pas YouTube ou autre, donc) qui reçoivent beaucoup de vues et dont le temps de visionnage est long
* Les posts qui taggent d’autres pages dans le texte
* Les posts qui sont aimés ou commentés par vos amis
* Les posts de pages avec lesquelles les interactions sont nombreuses
* Les types de posts avec lesquelles les interactions sont nombreuses
* Les posts de pages avec les informations de profil complètement renseignées
* Les posts de pages où la base de fans chevauche la base de fans d’autres pages connues de haute qualité
* Les images et vidéos qui ne sont pas déjà parues dans l’Open Graph
* Les liens qui n’ont jamais été postés auparavant

il n’aime pas:
* Les incitations ou pièges à clics
* Les posts qui ont déjà été souvent publiés
* Les incitations abusives ou artificielles au Like
* Les posts qui incluent des liens considérés comme spam
* Les statuts de pages de marques composés uniquement de texte
* Les posts qui sont souvent cachés (par les utilisateurs) ou signalés comme spam (signe de mauvaise qualité)
* Les posts qui contiennent les mots « Like », « commentez », ou « partagez »
* Les posts qui contiennent du bagout d’engagement inhabituel (un signal de piège à Like)
* Les posts qui reçoivent un avis négatif les catégorisant comme « meme » (sujets à buzz tournant de façon répétitive sur les internets)
* Les posts qui sont classifiés comme des « memes »par l’outil d’analyse Facebook identifiant le texte superposé sur les images

(traduction by presse-citron)

Si j’ai pourtant l’impression de respecter la plupart de ces consignes (même si j’ai du bannir un fan de ma page facebook une fois mais j’imagine que ca ne devrait pas être préjudiciable), manifestement ça marche assez peu pour moi.

Je pense donc ne pas m’énerver plus que ça et abandonner le réseau social à son propre système.
Un système dans lequel il décide de ce que les usagers veulent peuvent voir…
Brrr…
Quand on y pense, c’est carrément effrayant et rappelle quelques histoires sombres de science-fiction qui deviennent réalité.

se-passer-de-facebook

Vous aimerez aussi:

Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 réponses à la frustrante perte de visibilité sur facebook

  1. Joule Garel dit :

    Très bon article et analyse. J’adore les deux photos, qui résument ma pensée pour Facebook.
    C’est de pire en pire, avec l’assistanat en plus pour nous dire ce qu’il faudrait aimer, voir ou lire.
    J’ai failli lâcher il n’y a pas longtemps, j’y reste plus pour un petit groupe amical/familial, mais en aucun cas pour la pub.
    D’ailleurs c’est sur Twitter, cher ami qu’on se retrouve tous avec plaisir 🙂

  2. Joule Garel dit :

    Évidemment j’ai oublié de dire que du coup, on préfère utiliser Google+ et surtout mon favori depuis sa création: Flipboard :)…. Le meilleur 🙂

    • Rincevent dit :

      Oui il reste d’autres réseaux sociaux, mais les personnes qu’on y trouve sont souvent différentes.
      Et comme beaucoup sont seulement sur Facebook, il y a un cruel manque de public…

      Perso, mes faveurs vont largement à twitter mais j’en ai une utilisation un peu… professionnelle? 🙂

      Pour Flipboard, j’ai été extrèmement surpris par le nombre de gens qui l’utilisait, mais il faut dire que je suis assez peu adepte des appareils mobiles 🙁

  3. topweb dit :

    Vous avez bien décrit la situation de tous ceux qui ont misés sur le réseaux Facebook et qui se trouve aujourd’hui piégé devant le fait de devoir payer à chaque fois pour atteindre son publique.
    D’où l’importance de varier ses canaux de diffusions…
    dommage que Google plus n’st pas bien fonctionné (pourtant le système n’est pas mauvais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *